BOUTIQUE EN LIGNE

Document sans titre

Mémoire LVI

La manufacture Bozier-Deshoulières de Chauvigny
(Vienne, France)

De la poterie à la porcelaine

Pendant près d’un siècle et demi, la Ville de Chauvigny a vécu au rythme de la “Poterie”. Dans cette manufacture de céramiques qui cachait son nom, blottie au milieu des commerces et des habitations, se fabriquèrent successivement faïence, grès cérame, grès flammé et porcelaine. Ce fleuron régional, un moment national, a vu se succéder quatre générations d’ouvrières ou d’ouvriers d’une même famille, soeurs, frères, cousines, cousins. L’usine en centre-ville pouvait prendre l’allure d’un deuxième chez-soi, avec ses “racoins” presque secrets, ses cancans ; il s’y jouait des intrigues sentimentales, des solidarités spontanées, des proximités insoutenables, des fatigues masquées, ou des paresses déguisées qui ne trompaient personne.
Ce livre, aboutissement d’un travail commencé il y a plus de quarante ans, bénéficie des collections des musées de Chauvigny, des documents donnés par Louis et Yves Deshoulières et des archives et premières productions collectionnées par Éric Gaudin. Il retrace l’histoire de la céramique des premiers ateliers Bozier du Maras à ceux du jardin de la rue Saint-Just, de l’usine de Vassalour-Paradis et autre “sénat” à celle du Planty. Il est aussi le fruit d’une participation très large d’anciens employés de l’usine, ainsi que de dons conséquents de Pierre Toulat et Léandre Martin aux musées .
Avec ce travail, la connaissance de la vie chauvinoise s’enrichit d’un nouvel opus qui vient s’ajouter à l’étude des carrières du regretté René Pothet ainsi qu’aux cinquante-huit bulletins de la Société de Recherches Archéologiques Le Pays Chauvinois.

AUBRUN (M.), La manufacture Bozier-Deshoulières de Chauvigny
(Vienne, France), Mémoire LVI, 2021, 0 p.
Format 21 x 29,7 - Photographies couleurs.
ISBN 979-10-90534-70-4

30,00 €